Coordinateur (trice) des Ressources Humaines – TCHAD - H/F

--ALIMA Tchad--

ALIMA au TCHAD

CONTEXTE

L’historique des programmes ALIMA au TCHAD : Le Tchad fait face à une situation sécuritaire compliquée au regard des incursions régulières de l’ex Boko-Haram (actuel Etat Islamique en Afrique de l’Ouest). ALIMA a débuté ses activités au Tchad en 2012 en partenariat avec l'ONG médicale tchadienne Alerte Santé. En 2012, le projet implanté dans le district sanitaire de N’Gouri, dans la région sanitaire du Lac, a été mis en œuvre grâce au soutien d'ECHO, de l'UNICEF et du PAM. Ce projet s’est poursuivi au cours 2013 et 2014 durant lequel l'accent a été mis sur l'amélioration de la qualité de la prise en charge, un défi majeur au Tchad étant données les difficultés à mobiliser des compétences médicales qualifiées. En 2015, 6 500 enfants MAS ont été pris en charge, dont 724 enfants souffrant de complications médicales, hospitalisés à l’UNT de l’Hôpital de District de N’Gouri. De plus, un volet pédiatrie a également été intégrée à l’action d’AS/Alima à N’gouri permettant de prendre en charge 8 606 enfants en consultation pédiatrique et 419 en hospitalisation. En raison des carences importantes dans domaine médical dans la région du Lac et de la situation nutritionnelle inquiétante (le seuil d’alerte de l’OMS de 2% est dépassé), ALIMA/AS continuera son action dans les 12 aires de santé du District de Ngouri en 2016. Dès 2016 le projet en 2016 prend en charge les enfants MAS et MAM dans 12 aires de santé, de mettre en place un volet PB-mères ainsi qu’un volet wash in Nut. Ce volume d’activités a continué à s’augmenter. Depuis avril 2013, ALIMA/AS appuient également la prise en charge de la MAS à N’Djamena grâce au soutien d’ECHO. Avant la mise en œuvre de ce projet d'ALIMA/AS, seul le dispensaire de Notre Dame des Apôtres dans le district Sud, proposait une prise en charge gratuite de la malnutrition dans la capitale. Fort de deux années d’activités, le projet a permis de montrer l’ampleur de la problématique de la malnutrition en milieu urbain (à N’Djamena le taux de MAS atteint 2.8%). En 2015, le projet a pris en charge 16 490 enfants MAS en ambulatoire dont 3 330 en hospitalisation au sein de l’Hôpital de l’Amitié Tchad-Chine. Un atelier sur la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère en milieu urbain a également été organisé. En 2016, la prise en charge de la MAS en ambulatoire dans 4 premières UNAs et en hospitalisation dans 1 UNT continuera. De plus un centre de formation sera mis en place au sein de l’UNT afin de pouvoir dispenser des formations à des médecins, infirmiers, agents nutritionnels souhaitant renforcer leurs capacités dans le domaine de la prise en charge de la MAS. Dans ces deux projets ALIMA/AS travaillent en collaboration avec les autorités sanitaires locales et nationales et de nombreuses sessions de formations sont organisées. Outre ces deux projets réguliers ALIMA et Alerte Santé ont également mis en œuvre deux interventions d’urgence en 2014 pour répondre rapidement à l’afflux de réfugiés et retournés de la République Centre Africaine. Sur le camp de Gaoui, ALIMA/As ont assuré la prise en charge des soins primaires ainsi que le dépistage et la prise en charge de la MAS, grâce au soutien de l’UNICEF. D’autre part, des activités de santé communautaire et d’eau, hygiène et assainissement ont été menées dans le camp de Doyaba, avec un volet hospitalier de prise en charge des soins secondaires à l’Hôpital de District de Sarh, grâce au soutien de l’Ambassade de France. La malnutrition affaiblit conséquemment l’état de santé des enfants en plus de les exposer au paludisme et aux diarrhées. A N’Djamena, cela se traduit par une importante proportion de diarrhées parmi les enfants MAS admis au sein des structures appuyées par ALIMA et apparaît augmenter sensiblement la probabilité de mortalité. Devant l’inexistence d’alternatives permettant de mieux comprendre l’épidémiologie locale des pathogènes diarrhéiques, ALIMA envisage l’option très prometteuse à partir de 2016-2017 de faire recours à l'utilisation de diagnostics moléculaires qualitatifs à travers le système Biofire, dans le but d’évaluer les causes infectieuses des diarrhées aigües chez les enfants MAS avec complications, d’améliorer ainsi les prescriptions de médicaments et donc le traitement de ces patients. Un projet de recherche est donc en cours au sein de l’UNT de l’HATC. Suite à une évaluation menée par les équipes d’ALIMA du 25 avril au 02 mai 2018 à Bagassola incluant la visite des sites de clinique mobile de MSF Suisse mettant en lumière les besoins en terme de santé nutrition, du gap au niveau du district sanitaire de Liwa et le manque de positionnement d’acteurs humanitaires pouvant reprendre les activités, ALIMA se propose d’appuyer le DS de Liwa dans le domaine de la santé et la nutrition. L’objectif de l’action vise à contribuer à la réduction de la morbidité et mortalité chez les populations déplacées et autochtones du district sanitaire de Liwa, à travers la mise en place d’une clinique mobile et la prise en charge médico-nutritionnelles des enfants de moins de 5 ans souffrant de MAS.

 

Lieu de mission : TCHAD

 

PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ

 

Niveau 3 : Le ou la titulaire du poste est responsable de l’application du processus de recrutement et pourra être amené·e à faire des visites terrain. Il·Elle pourra donc être en contact avec des enfants ou/et des adultes vulnérables. Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d'un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire. Dans les situations où l’impossibilité de fournir un casier judiciaire ou un certificat de bonne vie et mœurs est constatée, une déclaration sur l’honneur sera demandée.

 

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES

 

Supérieur·e hiérarchique : Chef·fe de Mission

Référent·e technique : Référent·e RH Desk

Personnel sous sa responsabilité hiérarchique : Responsable RH/Admin en coordination, l’Assistant·e RH et le personnel de maison. Il·Elle est responsable fonctionnel sur les aspects RH des Responsables Administratifs Projets (RAP)

Collabore avec les coordinateurs et coordinatrices projets  (capitale et terrains)

 

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

 

Responsabilités majeures

    Garantir la bonne gestion des ressources humaines de la mission dans le respect du cadre de gestion administrative d’ALIMA et de la législation locale. A cet effet, être le représentant ALIMA auprès des autorités administratives (Inspection du travail, Avocat, Sécurité Sociale, Impôts, etc.)

    Définir, adapter, planifier et superviser la mise en œuvre des politiques de ressources humaines de la mission, en veillant à ce qu'elles soient conformes au contexte, à la législation locale et aux enjeux opérationnels.

    Contribuer à la définition et à la mise en œuvre des objectifs de la mission, notamment concernant les volets liés au dimensionnement des équipes, au profil et à la capacité RH requise, au renforcement des compétences du personnel afin d’atteindre efficacement les objectifs de la mission.

     Être le point focal et le conseiller pour les questions RH auprès  des managers de la mission

 

Principales tâches et responsabilités

 

  1. Gestion administrative de la mission, veille légale 

 

      S’assurer de l’actualisation des documents légaux pour le bon fonctionnement d’ALIMA

    En collaboration avec les autres membres de la coordination, notamment COFIN et CDM, veiller aux enregistrements annuels des contrats de bail et aux termes des contrats maisons coordinations et projets 

      Assurer la veille Juridique de la mission en créant et entretenant un réseau d’information pertinent en particulier sur les législations du travail et fiscale

      Veiller au respect des lois et règlements au sein de la mission dans ses domaines de responsabilité (droit du travail, législation sociale et fiscale, etc)

      Contribuer à la définition, à la validation, à la mise à jour/révision et assurer l’application des documents, procédures et politiques de la gestion des RH sur la mission (règlement intérieur, contrats de travail, politiques de recrutements...)

      Suivi du personnel prime ou sous incentives

 

  1. Gestion Administrative des Ressources Humaines

 

    1. Recrutement

      S’assurer de l’application rigoureuse de la politique de recrutement sur toutes les bases et appliquées à tous les postes (de la définition du besoin à l’archivage des dossiers de recrutement)

      Former les Responsables Admin Projet (RAP) aux procédures ALIMA, aux bonnes pratiques et aux techniques de recrutement

      Participer au processus de recrutement des cadres des bases (validation RH)

      Participer au processus de recrutement des ETAM des bases sur demande du CP et/ou du RAP

      Mettre à disposition des RAP et responsable d’équipe des tests de recrutement lorsque cela est obligatoire ou conseillé et demandé

      Mettre à disposition des RAP une induction générale d’ALIMA et de la mission, appuyer la mise à jour de la partie projet et s’assurer que chaque collaborateur bénéficie de cette induction

      Assurer l’induction pour tous les cadres recrutés par le siège ou en coordination et pour tous les postes de niveau 12 et plus

     S’assure que chaque nouveau collaborateur recruté en base est briefé sur le règlement intérieur, le code de bonne conduite, la politique anti-fraude et la politique de prévention du harcèlement et des violences sexistes et sexuelles

     S’assurer que le processus d’induction est compris par les parties prenantes et implémenté sur la mission (coordination et bases).

 

 

b.      Contrat de travail et suivi

 

      S’assurer que les dossiers du personnels sont complets et conservés sous format électronique

      Mettre en place des outils de suivi des contrats efficients et s’assurer que les RAP les utilisent (suivi des dates de contrat, congés, …)

 

c.       Paiement de salaires, impôts et cotisations sociales

 

      Superviser l’utilisation du logiciel de paie et former les RAP sur leurs responsabilités

      Valider les paies chaque mois pour chaque base

 

 

d.      Vie et composition d’équipe

 

       Appuyer l'organisation des réunions mensuelles du personnel

       Participer aux réunions représentants du personnel / coordination

       Participe à la résolution des conflits de travail en collaboration avec les coordinateurs.trices projets, les RAP et responsables d’équipes

 

  1. Gestion opérationnelles des Ressources Humaines

       Accompagner les coordinateur projets et responsable de service dans la définition de la composition de leurs équipes

       Mettre à jour et partager les organigrammes mission avec les bases, la coordination et le siège mensuellement

    Participe à l’élaboration des budgets de la mission pour la partie RH (organigramme, salaire, primes…), Transports internationaux, Loyers.

 

  1. Gestion qualitative du personnel

a.       Profil de Poste - Plan d’Objectif de Performance - Bilan

 

      Mettre à disposition des RAP et responsables d’équipe des profils de postes standards

      S’assurer de la présence de profils de postes mises à jour pour chaque employé·e et que chaque employé·e l’ait lu et signé, supporter les RAP et responsable d’équipe en cas de blocage

      Former les responsables d’équipes à l’utilisation des documents POP et bilans

      Vérifier que les responsables d’équipes fixent des objectifs en début de période et fassent les bilans du personnel en fin de période

      Analyse les bilans du personnel dans une approche de parcours professionnel

 

b.      Formation et renforcement de capacités

 

      Contribuer à l’identification des besoins en formation pour les staffs de la mission

      Compiler annuellement l’ensemble des besoins en formation et élaboration d’un plan de formation annuel pour la mission

      Etre pro-actif dans l’identification de sources de financement des formations, et dans l’identification de collaborations avec d’autres ONG, organismes de formations présents dans le pays

      Etre Responsable de l’organisation de formation se déroulant en coordination ou dans la ville de la coordination

      Proposer et anticiper les détachements de personnel au sein des autres missions ALIMA

      Accompagner le renforcement de capacités de tous les collaborateurs en appuis aux responsables d’équipes

      Récolter les données en lien avec les formations dispensées sur les terrains et proposer une analyse de ces données

      Appliquer les méthodes de suivi et d’évaluation post formation pour en mesurer l’impact

 

  1. Gestion spécifique du personnel international

 

    1. Administration

      En liaison avec le service administratif de Dakar, s’assurer du suivi administratif du personnel international: dates d’arrivée et de départ, de congés payés, des passeports, visas et billets d’avion

      En collaboration avec le ou la responsable Admin/RH s’assure du renouvellement des visas des expatrié·e·s, visas de sécurité et/ou de tous autres documents légaux exigés par la police et du ministère (Agreement, Convention avec le Ministère de Tutelle, Demande d’autorisation d’entrée…)

      Suivre les dates de contrats et attirer l’attention des responsables hiérarchiques au mois 3 mois à l’avance

      S’assure de la constitution des dossiers des internationaux et fournit les documents nécessaires pour ceux qui n’en disposent pas (carte ALIMA, ordre de mission, carte de séjour…)

 

    1. Recrutement et suivi

 

      Supporter le ou la chef.fe de mission et les coordinateurs.trices de projet dans la planification des breaks et mettre à disposition un outil de suivi

      En collaboration avec les administrateurs et administratrices, alerter pour les bilans intermédiaires et finaux

      Veille à la transmission des bilans et rapports fin de mission au référent ou à la référente RH des

      Appuie le chef ou la cheffe de mission dans la gestion des ressources humaines du personnel expatrié (gestion des conflits, anticipation des recrutements, rédaction des profils de poste…)

 

  1. Encadrement et animation d’équipe

 

      Mettre en place un département RH à la coordination avec recrutement et formation d’une équipe nationale

      Définir les profils de poste et les plan d’objectifs de performance des membres de son équipe

      Réaliser les bilans de son équipe dans une approche de parcours professionnel

      Faciliter les actions de formations en vue du développement/renforcement de compétences des équipes sur les thématiques RH et transversales.

      Proposer et accompagner les évolutions de poste en accord avec les politiques ALIMA

      Proposer et anticiper des détachements

      Favoriser la mobilité (interne et externe) du staff dans le cadre des politiques en vigueur

      Identifier les compétences que les membres de son équipe doivent acquérir pour maîtriser leurs postes et organiser des formations pour les renforcer

      Organiser et animer des réunions d’équipe

 

  1. Rapportage 

 

      Élaborer un rapport d'évaluation incluant les besoins de formation exprimés

      Produire le rapport RH mensuel et les documents y afférents

 

  1. Mise en œuvre des mesures de prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles:

 

      Appuyer le chef ou la cheffe de mission dans la mise en œuvre du plan d’action de la prévention des abus.

      Participer aux formations et séances de sensibilisation

      Appliquer les standards relatifs à la prévention des abus notamment la procédure d’un recrutement sûr

      Assurer que les membres de son équipe suivent les formations et les séances de sensibilisation       et appliquent les règles de prévention des abus

      Contribuer à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur. 


Cette description de tâches n’est pas exhaustive et peut être modifiée en fonction de l’évolution de la mission.

Expérience et Compétences

  • Formation : 

          Formation en gestion des ressources humaines ou dans le domaine de la solidarité internationale

     

    Expériences : 

     

      Expérience préalable dans l’humanitaire, sur des postes de Coordinateur ou Coordinatrice finances et ressources humaines et/ou de Coordinateur ou Coordinatrice Ressources Humaines

          Expérience d’au moins 3 ans dans un poste similaire

          Expérience fortement souhaitée dans des contextes d’urgence et de sécurité dégradée

     

    Compétences :

     

          Capacité d’analyse et sens critique

          Sens de l’organisation, rigueur et autonomie

          Qualités rédactionnelles

          Excellentes connaissances informatiques (Word, Excel…)

          Connaissance du logiciel HOMERE

          Capacité à prioriser et à travailler sous pression

          Capacité d’adaptation et diplomatie

          Habilité à travailler en équipe dans des contextes multiculturels

          Compétences en formation et accompagnement

     

    Langues :

     

          La maîtrise du français est indispensable

          La connaissance de l’anglais est un atout

Conditions

  • Durée et type de contrat : CDD de droit français de 6 à 12mois renouvelables.

     

    Prise de poste : 10/05/2022

     

    Salaire : Selon grille salariale ALIMA + valorisation de l’expérience + Perdiem

     

    ALIMA prend en charge :

          Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

          Les frais d’hébergement

          La couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de Mission pour l’employé et ses ayants droits

          L’évacuation pour l’employé et ses ayants droits

Documents à envoyer

  • Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne.

     

    Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

    Les candidatures féminines sont fortement encouragées.