Chargé(e) de Suivi Évaluation Projet AIRE /O2 – Mali – H/F

--ALIMA Mali--

PRESENTATION DU PROJET AIRE

Aujourd’hui, dans les pays à faible/moyen revenus, 80 % des motifs de consultations pédiatriques au niveau centres de santé sont représentés par la fièvre – le manque d’outils diagnostics dans les centres de santé fait que trop souvent le personnel de santé n’arrive pas à identifier les signes de danger ce qui donne lieu à 3 problèmes majeurs :  

    35 à 50% des (selon les pays) des enfants se présentant avec de la fièvre et des signes de danger justifiant une hospitalisation ne sont pas référés à l’hôpital et décèdent

    Une forte augmentation de la résistance aux antibiotiques due à la sur-prescription d’antibiotiques (hors paludisme, ce sont 90% des enfants à qui l'on prescrit des antibiotiques dès la consultation)

     Un gaspillage de ressources (anti-palu, antibiotiques)

 

Le projet AIRE (Amélioration de l’Identification des détresses Respiratoires chez l’Enfant) vise la mise en place de l’utilisation des oxymètres de pouls au niveau des consultations de santé primaires pédiatriques afin de réduire la mortalité liée à la mauvaise identification des détresses respiratoires chez les enfants de moins de 5 ans dans 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Niger, Burkina Faso, Guinée). Alors que les oxymètres de pouls sont largement utilisés dans les pays à hauts revenus pour identifier les hypoxémies, leur utilisation n’est pas encore répandue dans les pays à faible ressource et n’est pas intégrée à ce stade dans la PCIME. Le projet AIRE se construit autour de 3 objectifs spécifiques visant à :

(1)   Assurer la mise en œuvre de cet outil dans 202 centres de santé primaires choisis dans 8 districts de 4 pays d’Afrique de l’Ouest (Mali, Burkina Faso, Niger, Guinée) ;  

(2)   Evaluer la faisabilité et l’impact de l’intervention (études qualitatives et quantitatives)

(3)   Assurer la mise à l’échelle et la transition du projet (dissémination et plaidoyer)

Le projet est mené en consortium avec les ONG Solthis (mise en œuvre au Niger), Terre des Homme (mise en œuvre au Burkina Faso et 1 district au Mali). L’évaluation scientifique sera assurée par des équipes de l’INSERM et avec un appui d’équipe du CEPED de l’IRD. ALIMA qui sera responsable de la mise en œuvre des activités générales du projet, de la bonne conduite des opérations, de la gestion financière et de la mise en œuvre terrain au Mali.  

Projet Oxygène O2

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID 19 un nouvel objectif s’est ajouté au projet AIRE : Améliorer l’accès à l’oxygène. Ce projet se déroule de Décembre 2021 à Décembre 2022 au Mali, Guinée, Burkina Faso et Soudan. Ce projet sera mené en consortium avec Build Health International (BHI) L’objectif est d’améliorer l’accès à l’Oxygène en apportant des solutions adaptées à tous les niveaux de la pyramide sanitaire :

Niveau tertiaire · Réparation de centrales PSA à Kaya (Burkina Faso), Conakry (Guinée), et Khartoum (soudan), et mise en place d’un back up a Bamako (Mali) BHI • Niveau secondaire · Réparation réseau de distribution d’O2 à Barsalogho (Burkina Faso) BHI · Renforcement des équipements (concentrateurs, cuve de stockage basse pression) et mise en place de source d’énergie adéquates, y compris du solaire, a Télimélé (Guinée) et Diola (Mali) ALIMA + Electriciens Sans Frontières

Niveau primaire · Mise en place de stations mobiles de remplissage de bouteilles d’O2 pour les références des patients diagnostiqués avec une hypoxémie des centres de santé périphériques vers l’hôpital de référence dans 6 centre du district de Télimélé, et 5 centres du district de Diola ALIMA Ces mises en place seront à chaque fois accompagnées de mise en place d’équipements complémentaires, de formations cliniques sur le bon usage de l’O2, d’un accompagnement suite aux formations sur la gestion du parc biomédical déjà menées en 2021, ainsi que des formations spécifiques à certains équipements.

OBJECTIF GÉNÉRAL ET OBJECTIFS PRINCIPAUX

Mission et responsabilités

Placé.e sous la supervision du Coordinateur de Projet AIRE/O2 ALIMA au Mali, le/la chargé(e) de suivi & évaluation aura pour mission principale d'assurer en permanence le monitoring et le reporting des activités du projet AIRE/02. Il/elle est responsable de :

        Contribuer à l’animation du système suivi & évaluation, des outils de collecte des données et de leurs procédures standards à l'échelle du projet et en lien avec le Responsable S&E basé à Dakar.

        Coordonner le développement du plan S&E général du projet au niveau du pays ;

        Animer et mettre à jour le plan de S&E à travers le suivi des indicateurs de suivi du projet en lien avec l'équipe de recherche ;

        Assure le recrutement, la formation et l’encadrement des équipes terrains en charge de la collecte des données ;

        Appuyer les membres de l'équipe du projet dans l'utilisation des outils de collecte et d'analyse des données générales du projet ;

        S'assurer de la qualité des données collectées avant de les instruire dans le suivi du projet ;

        Assurer le lien avec l'équipe recherche du projet pour obtenir les données nécessaires au S&E du projet sur les aspects scientifiques ;

        Échanger avec l'équipe de recherche du projet pour obtenir les données nécessaires au S&E du projet ;

        Effectuer régulièrement des analyses de données et indicateurs ;

        S'assurer de la soumission en temps et en heure des rapports de suivi & évaluation exigés

        Alimenter la communication et plaidoyer du projet en fournissant des données pertinentes sur les performances du projet dans le pays.

        Assurer le suivi et la maintenance des bases de données, outils de collecte numériques et tablettes

        Les listes des attributions ne sont pas exhaustives, les employés peuvent être amenés à exécuter toute autre tâche relative à leur fonction dans le respect des heures de travail en vigueur.

EXPERIENCES ET COMPETENCES

  •         Expérience préalable sur la gestion, suivi et évaluation de projet d'au moins 3 ans

            Formation supérieure en Statistiques, Épidémiologie, Ingénieur en Informatique ; gestion de projets, santé publique, sciences sociales ou équivalent ;

            Connaissance des politiques de santé publique en Afrique de l’Ouest

            Qualités rédactionnelles et de synthèse

            Rigueur, respect des échéances, réactivité, force de proposition

            Maîtrise des outils informatiques, en particulier suite Office (Word, Excel, Powerpoint, Outlook…)

            Maîtrise d’outils de collecte de données (Kobo, RedCap, CommCare…) souhaitée

            Maîtrise de logiciel de gestion de base de données (Epi Data, Stata…)

            Maitrise des outils de visualisation de données (Tableau, Powerbi)

            Management d'équipe

            Gestion de bases de données complexes

            Contexte à ressources limitées (expérience en Afrique de l'Ouest est un plus)

    Qualités requises

            Capacité à travailler en équipe pluridisciplinaire ;

            Autonomie ;

            Capacité de travailler dans des contextes sécuritaires instables et volatiles

            Rigueur, capacité à hiérarchiser et respect des deadlines. 

            Qualités relationnelles, communication, diplomatie

     Langues

            Français Courant obligatoire

            Anglais niveau intermédiaire

CONDITIONS

  •     •           Contrat : CDD de 6 mois

        •           Lieu :  Mali (Dioila) avec quelques déplacements à Bamako et Markala

        •           Date de prise de poste : ASAP

        •           Salaire et avantages : selon grille ALIMA et expérience + package expatrié (assurance santé et rapatriement, transport, logement, per diem...)

    ALIMA prend en charge :

                Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

                Les frais d’hébergement

                La couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé et ses ayants droit

                L’évacuation pour l’employé et ses ayants droits.

Documents à envoyer

  • Pour postuler, veuillez nous faire parvenir votre candidature sur notre site en ligne.

     

    Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

    Les candidatures féminines sont fortement encouragées.