Chargé.e de Support aux Opérations - RCA - H/F

--ALIMA RCA--

La crise de 2013 en République centrafricaine (RCA) a considérablement affaibli tous les piliers du système de santé du pays. En RCA, pour 100 000 naissances vivantes, plus de 882 femmes meurent (OMS, indicateur clé du pays), un taux presque deux fois supérieur au taux moyen en Afrique. Le pays est également considéré comme le deuxième endroit le plus risqué au monde pour accoucher. En effet, concernant, la mortalité néonatale, sur 1000 nourrissons nés en 2016, 42 sont décédés avant la fin de leur premier mois d'existence (UNICEF, 2018).

En décembre 2013, ALIMA a apporté un soutien médical dans 3 sites de déplacés de la périphérie de Bangui puis a mis en place un paquet de soins de santé primaires gratuits dans 5 CDS du DS de Bimbo et de Bangui. L’offre de soins a été élargie à 13 CDS à Bimbo en 2018. Le projet vise à renforcer les capacités du District Sanitaire en vue d’une complète autonomisation.

La deuxième intervention d’ALIMA a débuté dans le DS de Boda en juin 2014, ville qui faisait face à des affrontements communautaires violents. ALIMA a permis la réouverture de l’hôpital de Boda et du CDS de Boboua (DS de Mbaïki). Aujourd’hui, le projet couvre l’hôpital et 9 FOSA pour assurer l’autonomisation ainsi que la résilience du système de santé local et de la communauté.

Depuis avril 2018, l’action au niveau de la Nana-Gribizi comporte deux volets : une stratégie de réponse RRM au choc humanitaire et en cas d’épidémie et une seconde composante en appui au FOSA de l’AS de Mbrès. Ainsi, 8 alertes ont été déclenchées et 7 évaluations ont pu être réalisées entre avril et novembre 2019. Le contexte sécuritaire n’a pas permis aux équipes de réaliser une évaluation sur l’axe Botangafo – Ouandago. Au total 11 FOSA de l’AS de Mbrès dont l’hôpital sont appuyés. Parmi les CDS, 6 sont depuis octobre 2019 appuyées régulièrement incluant un renforcement de capacités du personnel de santé.

En septembre 2019, deux nouveaux projets ont été ouverts dans la préfecture du Haut-Mbomou, au sud-est du pays, où les équipes d’ALIMA soutiennent deux hôpitaux à Zémio et Obo. La réhabilitation, la mise en place d’activités chirurgicales et le soutien médical permettent ainsi aux populations hôtes, déplacées, retournées et réfugiées d’avoir accès à des soins de qualité dans ce désert médical.

Enfin, au cours de l’année 2020 et dans le cadre de la riposte Covid-19, ALIMA a développé dans toutes les structures de santé appuyées des activités de prévention et contrôle de l’infection et de formation du personnel de santé pour limiter la propagation du virus. Cet appui s’effectue au niveau de la capitale, au Centre National Hospitalier Universitaire de Bangui, où ALIMA a mis en place une unité de prise en charge des cas suspects et confirmés.

LIEU DE MISSION : Bangui - Centrafrique

Niveau 3 : Dans le cadre de ses fonctions, le ou la chargé.e des supports aux opérations sera amené·e à visiter les programmes et être en contact avec des enfants ou/et des adultes vulnérables. Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d'un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire. Dans les situations où l’impossibilité de fournir un casier judiciaire ou un certificat de bonne vie et mœurs est constatée, une déclaration sur l’honneur sera demandée.

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES

   ·       Responsable Hiérarchique : Chef·fe de mission

   ·       Responsable Fonctionnel : Référent·e Bailleurs Desk2

MISSION ET ACTIVITES PRINCIPALES

   ·   Le ou la Chargé·e de Support aux opérations est chargé·e de la recherche de fonds et de la gestion des contrats de financement pour le pays, sous la responsabilité du Chef ou de la Cheffe de Mission.

   ·   Il·Elle assure la gestion contractuelle des contrats avec les bailleurs de fonds et la production de rapports narratifs selon les exigences contractuelles, appuyé·e du coordinateur financier ou de la coordinatrice financière pour la gestion financière, du chef ou de la cheffe de mission pour les opérations et du coordinateur ou de la coordinatrice médical·e pour les activités médicales.

  ·    Il·Elle assure la recherche de nouveaux financements pour les projets et assure la production de notes de concept et propositions de projets en accord avec la stratégie opérationnelle.

  ·   Il·Elle maintient une connaissance profonde des stratégies, activités et opportunités des bailleurs de fonds ainsi que des autres parties prenantes dans le pays, cela implique :

ACTIVITES PRINCIPALES

  ·       Assurer la recherche de financements et le développement de propositions de projets

Le ou la Chargé·e de Support aux opérations développe une stratégie de financement et mène une recherche active de financements auprès des bailleurs de fonds présents dans le pays. Il·Elle assure un suivi des stratégies bailleurs, et des politiques en cours et à venir dans le pays, ainsi que du contexte humanitaire, afin de maintenir un niveau élevé d’information et de compréhension des enjeux. D’autre part il·elle connaît parfaitement les opérations menées par ALIMA et analyse avec l’équipe de coordination les gaps de financement actuels et à venir.

  ·       Assurer la production de concepts notes et de propositions de projet

Afin d’obtenir des financements, le ou la Chargé·e de Support aux opérations développe des propositions de projets, avec l’équipe de coordination qui apportent les éléments opérationnels, médicaux, financiers etc…Il·Elle Assure l’écriture des Concept Notes et propositions de projet pour répondre aux opportunités auprès des bailleurs de fonds, et développe des fiches projets et plaquettes pour assurer la communication institutionnelle tout au long de l’année. Il·Elle s’assure que les documents produits sont conformes à la stratégie et au format du bailleur de fonds, et sont d’une qualité formelle parfaite.

  ·       Appuyer le monitoring et le suivi des données pour répondre aux exigences du reporting :

Le ou la Chargé·e de Support aux opérations doit développer et incorporer des éléments solides de monitoring et de suivi dans les rapports, il·elle participe donc, avec le data manager, au contrôle et à la compilation des données opérationnelles partagées tous les mois avec le desk.

  ·       Appuyer les Coordinateurs de Projet dans le suivi des exigences contractuelles

Le ou la Chargé·e de Support aux opérations appuie les Coordinateur·rice·s de Projet afin de leur donner les clefs pour mobiliser les ressources des contrats de financement en fonction des besoins opérationnels et pour respecter les exigences contractuelles des bailleurs de fonds. Le ou la Chargé·e de Support aux opérations maintient un niveau élevé d’information sur les évolutions opérationnelles, y compris budgétaire, afin de proposer des modifications contractuelles si nécessaires.

  ·       Assurer la production de rapports narratifs précis et analytiques dans les délais définis

Le ou la Chargé·e de Support aux opérations est responsable de l’élaboration des rapports intermédiaires et finaux pour les bailleurs de fonds, selon les formats et règles de reporting imposés. Il est directement chargé de la rédaction des documents, sur la base des informations précises, quantitatives et qualitatives et capitalisées au cours de l’année. Il·Elle établit une liaison régulière avec les coordinate·rice·s s et responsables de projet et, pour l’élaboration des rapports, fait le lien entre les engagements auprès du bailleur et la réalité des projets et des terrains.

  ·       Entretenir les relations avec les bailleurs de fonds et partenaires présents dans le pays

Le Chargé de Support aux opérations est en lien régulier avec les représentants des différents bailleurs de fonds, Agences des Nations Unies et ONG Internationales dans le but d’assurer la bonne connaissance par ces acteurs d’ALIMA et des projets mis en œuvre, et d’assurer une veille active des différentes évolutions de contexte institutionnel et en particulier les opportunités de financement

  ·       Assurer la gestion contractuelle des contrats de financement

Le ou la Chargé·e de Support aux opérations est garant du suivi des contrats de financement avec les bailleurs de fonds. Il·Elle est en contact direct avec les représentants nationaux du bailleur pour les questions de gestion contractuelle. Il·Elle s’assure de connaître et respecter les procédures du bailleur et que celles‐ci soient connues du reste de l’équipe. Il·Elle dispose pour cela d’un outil commun de suivi de contrat et de fiches techniques par bailleur, qu’il·elle contribue à mettre à jour.

  ·       Assurer l’application des standards en prévention contre les abus

Le ou la Chargé·e de Support aux opérations doit participer aux formations et aux séances de sensibilisation. Il·Elle applique les standards relatifs à la prévention contre les abus dans toutes les tâches qu’il·elle entreprend (ex : ajout de la thématique dans les rapports, les propositions de projet, clause sur la prévention des abus, etc.). Il·Elle contribue à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur. 

Expériences et Compétences 

  •  ·   Diplôme d’études supérieur (niveau Master ou équivalent) en lien avec le poste (études du développement, santé publique, relations internationales, gestion de projet…)

      ·       Excellent niveau d’anglais et de Français, à l’oral et à l'écrit

      ·       Bonne maîtrise des outils de gestion de projet (cycle de projet, cadre logique, proposition de projets, reporting, etc…)

      ·       Une expérience professionnelle en reporting, conception et/ou gestion de projet, en organisation de solidarité internationale (ONG, association …) ou Agence UN ou Bailleurs de Fonds

      ·       Une première expérience à l’expatriation est un plus

      ·       Excellentes capacités d’analyse, de synthèse et rédactionnelles

      ·       Autonomie, capacité d’initiative, facilité à travailler en équipe et à communiquer

      ·       Rigueur, motivation, volonté d’atteindre les objectifs d’appui aux projets

      ·       Compréhension et adhésion aux valeurs et à la mission d’ALIMA

Conditions

  • Durée et type de contrat : CDD de droit français de 6 à 12mois renouvelables.

    Prise de poste : ASAP

    Salaire : Selon grille salariale ALIMA + valorisation de l’expérience + Perdiem

     

    ALIMA prend en charge :

          Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié et le lieu de mission

          Les frais d’hébergement

          La couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de

          Mission pour l’employé et ses ayants droits

          L’évacuation pour l’employé et ses ayants droits

Documents à envoyer

  • Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne sur notre page

     

    Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

    Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

     

    Cette description de tâches n’est pas exhaustive et peut être modifiée en fonction de l’évolution de la mission.